Tour du monde en moto

Pour jouer avec les gros cubes

Motos carénées fabriquées en Allemagne “US Zone” par Huki dans les années 1950.

L’Allemagne fut le premier pays à proposer des motos-jouets en tôle dès le début du 20e siècle. L’emboutissage du métal, les décorations, la lithographie, l’assemblage de nombreuses petites pièces et la mise en place des mécanismes d’horlogerie sont autant d’opérations délicates qui nécessitent du temps, du matériel et des savoir-faire. Les jouets les plus sophistiqués, aux mouvements complexes, ont fait l’objet de brevets d’invention.

Arnold A 643 d’avant-guerre, avec projecteur fonctionnel grâce à une pierre briquet, L. 20 cm.

La France, le Japon, les États-Unis emboîteront le pas. Par la suite, et dans une moindre mesure, les fabricants britanniques et espagnols les feront rentrer dans leurs catalogues. Aux premiers modèles, conduits par des gendarmes ou des policiers, succèderont des représentations, naïves ou plus réalistes, de pilotes civils et des attelages avec passager(s). Cette évolution correspond à une certaine démocratisation de ce moyen de transport appelé à se développer sur tous les continents.

En Allemagne : diversité et sophistication

La célèbre Mac 700 avec son pilote acrobate, fabrication allemande “US Zone”, par Arnold en 1950, L. 20 cm.

Les motos de fabrication allemande sont particulièrement prisées lorsqu’elles sont signées Distler, Arnold, Schuco, TippCo, Kico, Kellermann, Günthermann, TCO, Gely, parmi les plus célèbres.

Motodrill 1006 mécanique allemande par Schuco, vers 1955, L. 13 cm.

Aujourd’hui, ces jouets de belle facture, aux mécanismes sophistiqués, sont recherchés et rares en bon état, ce qui justifie leurs prix assez élevés. Les productions de Niedermeier ou de Technofix, moins élaborées, sont plus accessibles.

En France : quelques grands modèles

Moto de fabrication française par JML dans les années 1940, L. 17 cm.

Les motos de fabrication française ont été produites principalement, entre 1936 et 1960, par JML (Jouets Magnin Lyon), par la SFA (Société de fabrication et d’assemblage) installée à Montreuil, puis par les Jouets Mont-Blanc. Moins détaillées que les motos d’outre-Rhin, elles sont aussi moins rares et moins chères. A noter que Joustra ne fabriqua hélas jamais de moto en tôle.

Deux versions des années 1950 signées SFA, L. 17 cm.

Au Japon : jouets en tôle et motos, alliance de savoir-faire

Les motos font partie du large panel des jouets en tôle fabriqués au Japon à partir des années 1940. TN, Nomura Toys, Haji, Yone, Masudaya, Alps…, sont le principales firmes du pays qui toutes ont déployé une imagination foisonnante au service d’une production pléthorique de jouets animés de qualité.

Amusante moto de police à friction de la marque japonaise Rabbit, L. 25 cm.

Aux USA : l’accord Marx et Harley

Les motos jouets aux USA ont été majoritairement moulées dans la fonte. Néanmoins, le géant Marx Toys, spécialisé dans les jouets en tôle, présenta quelques reproductions amusantes et plus ou moins fantaisistes de Harley Davidson, attelées ou non, dont certaines sont rares.

Moto réalisée en 1935 par Marx Toys, système marche/arrêt sur le garde-boue arrière, L. 21 cm.
Harley Davidson avec side-car et sirène de police par Marx Toys, L. 21 cm.

Ailleurs dans le monde…

Pour compléter le plateau, citons les marques d’autres pays qui proposèrent marginalement des motos jouets :

• En Grande-Bretagne : Mettoy.

• En Espagne : Paya, Rico, Jye.

Joli modèle produit dans les années 1930 par l’Espagnol Rico d’après un moule Tippco, L. 23 cm.

• En Italie : Ingap.

• Signalons également quelques des modèles provenant de Russie, d’Inde et de Chine…

Moto de fabrication indienne par OMI (Oriental Metal Industries) à Delhi.

Estimations : Compter plusieurs centaines d’euros pour les motos classiques d’avant-guerre, selon leur état et leur fonctionnement.

Gérard Morel

Collectionneur de jouets anciens

Biblio

“Motos-Jouets”, par Frédéric Marchand, Éditions L’Automobiliste, Paris 1985.

“Broom, Vroom, Zoom”, par Mick Duprat, Editions LR Presse, 2009.

“Enciclopedia moto giocattolo 1890-1970” par Paolo Rampini, 1996, en italien.