Train de plancher

Au temps des pionniers…

Ce charmant petit train de plancher est un de ces jouets dits de quatre sous (les penny toys des anglais) qui se vendaient à la fin du 19e siècle dans les bazars. Bien que ne portant aucune marque de fabricant, il a pu être identifié grâce à la boite qui le contenait, marquée du sigle SMJ. C’est le logo de la société Saint-Mihiel fondée en 1880 par Saint-Mihiel Aîné, répertoriée dans l’Annuaire officiel des fabricants de jouets et jeux de Paris de 1897 comme fabrique d’articles de Paris, confettis parisiens, serpentins, spécialité pour l’éclairage et illuminations, lanternes, verres de couleurs pour jouets, dessous de plats…, sise 128, rue Saint-Maur dans le 11e arrondissement. Cette société s’est transformée en Saint-Mihiel jeune en 1906. Son nouveau logo “SMJ France” est celui qui figure sur notre jouet.

En 1922, une nouvelle raison sociale et nouveau siège pour la société qui devient “Saint-Mihiel fils”. Spécialisée en jouets de métal, elle est à présent établie 16 rue des Cascades dans le 20e arrondissement.

Facture de la société Saint-Mihiel fils datée de 1939.

Ravissant et coloré

Le jouet présenté ici est un petit train de plancher peint à l’alcool en métal agrafé, de couleurs gaies dont le style, bien antérieur à l’année de sa fabrication, probablement vers 1906, est du milieu du 19e siècle à l’image des trains de plancher que fabriquaient Charles Rossignol, FV ou Dessein. Il n’y a aucun moteur et il n’est pas destiné à circuler sur des rails. La rame est constituée de la locomotive et de huit wagons. La loco fait 11cm de long et chaque wagon 8 cm. Le tout en parfait état de conservation, y compris la boîte d’emballage. Un train similaire SMJ figure dans le livre de David Presland “The book of Penny toys”, de 1991.

Claude Lamboley

Collectionneur de jouets anciens

Estimation : Ce jouet peut se négocier à plus de 300 euros avec sa boite.